Sanctuaire de Marie qui défait les Noeuds

France

 
 


Ici, à Toulon dans la paroisse de l’Immaculée Conception, Notre Dame qui défait les Noeuds vous accueille dans son Sanctuaire qui a été béni par Mgr Dominique Rey le 12 février 2018. Ce Sanctuaire se trouve dans la Paroisse de l’Immaculée Conception de Toulon. N’hésitez pas à venir déposer chacun de vos noeuds en les déposant dans le sanctuaire ou bien même en les envoyant :


Sanctuaire de Marie qui défait les Noeuds

226, boulevard Georges Richard

83000 Toulon


La très Sainte Vierge Marie, Notre Dame qui défait les Noeuds, est une splendide peinture à l’huile de Johann Melchior Georg Schmidtner (peintre allemand) né en 1625 et décédé en 1705. Cette oeuvre est conservée en l’église Saint Peter am Perlack d’Augsburg depuis l’an 1700.

Le peintre s’est inspiré d’une méditation de Saint Irénée sur le pouvoir de la Vierge Marie à défaire les noeuds de nos vies.


Évêque et Martyr à Lyon, St Irénée affirmait :

« Ève, à cause de sa désobéissance, noua le noeud du malheur pour l’humanité ; alors qu’au contraire, Marie par son obéissance, le dénoua. »


De là est née la dévotion qui aujourd’hui se développe avec une grande force et puissance. Le Pape François, lorsqu’il était jeune prêtre jésuite, pendant ses études de théologie en Allemagne, a vu cette représentation de la Vierge et il en fut profondément émerveillé.


De retour dans son pays, il entreprend de répandre ce culte à Buenos Aires et dans toute l’Argentine. Ce culte est maintenant très développé en Amérique du Sud, Argentine, Brésil mais aussi en France où se trouve le 1er sanctuaire reconnu par Mgr Dominique Rey (le 12 février 2018) à Toulon.

Suite au passage de quelques pèlerins au Sanctuaire de Toulon, ce culte commence à se développer en Belgique, en Martinique et aussi en Afrique ()


 

Un peu d’histoire...

Nombre de visites

Cliquez sur les photos